1/ 1 gilet pour le fils d’une collègue

20160214_100135_medium2

Comme je viens au travail avec des châles/pulls ou gilets tricotés mains, mes collègues connaissent bien ma passion pour le tricot. Un matin, une collègue me demande si je voulais bien tricoter un gilet pour son fils. Je lui ai répondu positivement. Aaaah ma bonté me perdra. Il s’agissait normalement d’un modèle DMC en Woolly Merino. Elle m’a pris de la Bergère de France Chinaillon, couleurs jean. J’ai été un peu déçue par le fil. Il paraissait plucher avant d’avoir été porté. Je suppose que c’est un effet souhaité pour faire ressortir les petites touches de couleurs dans le fil. Il y avait un peu de vert, de très très légères pointes de violet. Ma collègue ne voulait pas de boutons mais une fermeture zippée. Aaah quelle galère la pose de cette fermeture ! J’ai dû mis reprendre au moins à 4 fois avant de réussir mon coups.

20160215_192915_medium2Pour me remercier, un matin en arrivant au bureau, j’ai trouvé un beau petit sac avec à l’intérieur : de quoi prendre un petit thé. J'aime bien les couleurs pastels

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Des chaussettes Suzettes

J’avais vu la sortie des chaussettes Suzette de Lilicommetout quelque temps auparavant. Je les ai  réalisé lors d’un YWW pour utiliser un peu de mes pelotes entamées. Un super modèle ! J’ai fait deux paires de chaussettes. Une pour moi mais elle était trop grande, je l’ai donné à ma fille ainée. La seconde pour mon fiston, fan d’EAG, en noire et rouge. 

image_6129_medium2

Les premières ont été faites en coton Katia, Marea. Il me restait moins d’un pelote d’une couleur. Je n’avais pas assez pour faire les deux chaussettes j’ai pris une autre pelote de la même qualité, mais d’un coloris différents. J’ai demandé l’avis de quelqu’un de novice, il n’y a vu que du feu et trouvait sympa justement le dégradé de couleurs.

image_6134_medium2La deuxième paire a été faite aussi avec des restes. Il n’aura malheureusement pas l’occasion de les mettre beaucoup, je les ai retrouvé au fond de ma panière de linge mouillé ! Monsieur avait eu la gentillesse de me faire tourner une machine, mais comme tout ... qui se respecte, n’a pas fait le tri de mon linge. Il a mis tout ce qui était foncé dans la machine à laver puis,... au sèche-linge. La pure laine n’a pas vraiment aimée !

 

 

 

 

3/ Un début de couverture

Pour ma petite maison bretonne, monsieur souhaitait une couverture en patchwork ? Je suis donc en train de réaliser des carrés tout simple, du jersey pour la première série. Mais pour le pas me décourager, je les fais par petit à petit. Je dois en avoir une vingtaine. Je vais la faire en 14 coloris plus du gris clair pour les lier les uns aux autres. Le tout en Istex Einband, aig 3mm. Je mettrai des photos un peu plus tard, il faut que je étale tous mes petits carrés pour les répertorier d’un coté et les prenne en photo de l’autre.

 

 

4/ Un petit tee-shirt en coton

20160423_180037_medium2

 

 

 

 

 

 

 

Les beaux jours étant censés arriver, j’ai réalisé un petit tee-shirt à ma fille ainée. J’avais acheté, il y a 2 ans, du coton DMC Creative World Natura Just Cotton , aig 3mm dans les tons roses/violets. Sans modèle particulier, mais utilisant différents points.

Une fois terminé, je trouvais qu'il était un peu décolleté, un peu trop pour ma fille de 12 ans et le blanc ne me plaisait plus je trouvais le contraste trop violent. J'ai décidé de faire une petite torsade bicolore, en remontant les mailles au fur et à mesure, sur l'encolure de départ. Je trouve le résultat plus 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ Un petit hibou

hibou

Comme en Bretagne il y a un peu de vent, (je dis bien un peu, mais qui oserait me contredire en me disant beaucoup ?), j’ai fait un bloque porte en forme de hibou, en coton. J’ai encore quelques finitions à lui apporter pour qu’il soit vraiment terminé : du noir dans les yeux et un petit bec ! Je le remettrait ici une fois totalement achevé mais il faut que je lui trouve une petite fermeture pour le fermer derrière. Et oui qui dit bloque porte, dit trainer parterre. Et qui dit trainer parterre dit salir ! Donc si je veux pouvoir le laver, je lui ai fait une petite housse. A l’intérieur, il y a de  la ouate, recouverte de coton. Comem cela je pourrai laver la partie extérieure, tricotée. J’ai utilisé les restes de coton (que je n’ai pas encore fini)